Rozette

En 2013, j’ai créé le premier blog dédié au saucisson sec: Le Blog Saucisson. L’idée de base, une fulgurance venue une soirée d’hiver autour d’une planche de charcuterie, consistait à tester et à comparer tous les saucissons secs vendus en France dans la grande distribution. C’était évident, un gros manque existait sur l’internet Français et il fallait donc absolument y remédier. La tâche s’annonçait ardue et elle le fut.

La sauce (pas le sauss) ayant pris assez vite, je me suis retrouvé, au bout de 3 années à avoir testé pas moins d’une centaine de saucissons secs après avoir frôlé l’intoxication et la mort à plusieurs reprises. Mais un jour, les voix qui résonnaient dans ma tête ont cessé et l’évidence est apparue: je devais percer les mystères de ce produit venu des cieux, à l’instar de la manne en son temps.

Alors j’appris, j’ingurgitais, je ressassais tout ce qui pouvait m’aider à comprendre ce produit qui m’émerveille depuis l’enfance. Sans surprise, la difficulté était à la hauteur de son attrait: c’est d’ailleurs, pour beaucoup de charcutiers l’un des produits les plus délicats à réaliser.

La théorie s’accompagna rapidement de la pratique et depuis plusieurs années maintenant, je fabrique moi-même mes propres saucissons tout en faisant régulièrement le rapport sur mon site. Mon seul objectif est d’obtenir un jour le Graal: le saucisson ultime qui me donnera le goût éternel et pleins d’autres supers pouvoirs (artères en acier, foie en béton…).

Même si on ne plaisante pas avec le saucisson et la bouffe en générale, le plaisir que j’ai pu prendre à écrire mes tests et mes recettes vient en grande partie de la touche humoristique que j’ai souhaité donner à l’aventure. C’est pourquoi l’idée de créer une marque de vêtements associant bonne bouffe Française et humour m’a paru évidente pour pousser le projet encore plus haut. “Rozette by Le Blog Saucisson” (Maubeuge-Châteauroux) et son concept de “foodwear” sont ainsi nés et j’espère sincèrement que vous aurez autant de plaisir à les porter ou les offrir que j’ai eu à les imaginer.

Je vous souhaite beaucoup de saucissons, beaucoup de charcuteries, de barbecues et d’excès, le tout accompagné bien entendu des meilleurs vins et alcools !

Ps: Et n’oubliez pas bien sûr de manger “5 pâtés ou terrines par jour”. C’est pas moi qui le dit, c’est à la télé tous les jours.

Livraison offerte dès 50 euros ! Ignorer